Kyocera Document Solutions France met à jour sa gamme de connecteurs métiers pour les professions juridiques.

Chaque jour, de nouveaux documents arrivent en grande quantité dans les cabinets d’avocats, études notariales ou encore cabinets d’expertise comptable, aussi bien en format papier qu’électronique. L’archivage manuel des documents papier dans des outils métiers peut être chronophage et source d’erreurs. L’efficacité de la gestion de cette masse d’informations quotidienne est donc un facteur décisionnel dans le succès et la rentabilité d’une entreprise.

Pour répondre à cette problématique, KYOCERA Document Solutions France a développé des "connecteurs" qui permettent d’interfacer des multifonctions avec des logiciels métiers.

Aujourd’hui, 5 connecteurs pour les multifonctions KYOCERA HyPAS sont disponibles : 2 pour les applications notaires (GenApi Juriwin et iNot), 2 pour les logiciels avocats (Secib Expert et Lamy Cicéron) et le dernier en date pour les experts comptables (Cegid Expert).

Le fonctionnement ?

1 – L’utilisateur numérise les documents papier à l’aide d’un périphérique multifonction KYOCERA via un écran tactile spécialement développé.

2 - Il sélectionne sur l’écran tactile le dossier client (par nom ou numéro) et indexe les documents avant leur stockage dans le logiciel métier.

3 - Une seule numérisation suffit pour envoyer plusieurs copies à tous les membres autorisés du personnel par une simple pression sur un bouton.

4 - L’horodatage et la conversion des documents numérisés en divers formats (PDF/A, etc.), avec capacité de recherche de texte accélère la recherche des documents. La conversion de fichiers image en documents Word permet de retravailler les documents scannés.

5 - Une fois archivés, les documents peuvent être facilement recherchés dans l’application métier.

Au final, ces connecteurs permettent des gains de productivité aux utilisateurs qui vont pouvoir simplement scanner et indexer un document depuis un appareil multifonctions et le retrouver rapidement dans leur application de gestion, éliminant ainsi des opérations manuelles aussi fastidieuses que sources d’erreurs.

(Dernière mise à jour de cette page : 28 mars 2013)
Contact | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

village justice | Avocats, experts | Installation avocats |