Jarvis Avocats, nouveau logiciel de gestion de cabinet multi-supports.

Jarvis est un nouveau logiciel de gestion de cabinet, arrivant avec une promesse intéressante : le logiciel se veut simple, ergonomique et efficace, pour faciliter l’usage des technologies des avocats.

Premier test utilisateur.

Lancé en association entre développeurs informatiques et avocats, Jarvis Avocats semble associer la modernité (le look and feel, le fonctionnement) et le pragmatisme, proposant des fonctions utiles à tous, sans gadgets : gestion des dossiers, facturation, temps, agenda, contacts, travail collaboratif.
Pour la GED avancée, la gestion de l’archivage par code barre, le CRM poussé [1], l’interfaçage avec une gestion de coûts des périphériques d’impression ou autres fonctions évoluées, c’est ailleurs qu’il faudra voir, mais le résultat est en effet la simplicité et la productivité, promesse tenue (même si évidemment il faudra un peu d’apprentissage pour créer ses premiers dossiers et s’habituer à l’interface, mais une demi-heure devrait suffire, avec l’appui de l’aide en ligne - assez légère - et de l’éditeur).
Ici on a fait apparemment le choix d’un logiciel convenant à 80% des avocats, quitte à le compléter par d’autres, et de ne pas s’adresser aux 20% qui ont besoin de fonctionnalités très évoluées [2].

JPEG - 65.3 ko
L’écran d’accueil

Le logiciel est en mode Saas, c’est-à-dire hébergé hors du cabinet, en mode cloud français : les données sont hébergées sur des serveurs sécurisés en France, ce qui est plutôt rassurant (pour vous et vos clients qui peuvent le demander. Ça n’est pas un gage de sécurité absolue, mais plutôt la certitude que vos données sont dans la zone des lois françaises...).

PNG - 56.4 ko
Fonction de partage de document

Avantage immédiat et seconde justification de la promesse initiale : toutes vos données sont accessibles de partout, à toute heure, sur ordinateur, tablette ou smartphone. Ce n’est plus vraiment révolutionnaire en 2013, mais tous les logiciels pour avocats ne le proposent pas... Jarvis est compatible Mac, PC, iOS, Androïd : complet donc.

Les atouts de ce type de solutions sont connues, sauvegarde automatisée, partage des coûts de développement et de mise à jour entre de nombreux clients, donc un tarif par utilisateur bien inférieur, surtout si vous avez déjà un ordinateur (aucun frais d’installation ou d’investissement). La trésorerie n’est donc pas mise à mal.
Nous sommes donc sur un fonctionnement de type “location” et non d’ “achat”.

Inconvénient ? Vous ne possédez rien à part vos données. Mais où est la valeur ? Dans quelques lignes de codes qui ne fonctionnerons plus demain sur votre prochain ordinateur, ou dans les données ? A l’heure des difficultés financières des entreprises et cabinets, privilégier l’usage des données et la productivité sans entamer votre trésorerie ni engagements à long terme nous semblent de bons atouts... Voulez-vous avoir un cabinet souple et agile ? Ou préférez-vous gérer en “bon père de famille” à long terme ? A chacun son style !

En ce qui concerne les choix technologiques, rien à dire, si ce n’est que la société a fait le choix d’un partenariat avec les produits Microsoft pour synchroniser votre calendrier, vos contacts et vos tâches Outlook avec Jarvis Avocats. Les solutions de Google par exemple sont aussi utilisables avec Jarvis Avocats.

PNG - 23.8 ko
Les rapports possibles

Le logiciel est déjà lancé et connaît des améliorations régulières, de nouvelles fonctions étant annoncées pour les prochaines semaines (gestion des emails par exemple, exports...).

Nous avons aimé :
- Des fonctions complètes et utiles à tous : facturation et suivi des règlements, gestion des temps, un reporting “pilotage du cabinet” dans la version la plus complète.
- Les fonctions de partage et de travail collaboratif : pour travailler ponctuellement avec un confrère extérieur au cabinet ou un client, vous pouvez partager certains documents en toute sécurité avec des options pratiques (écran joint).
- Un accès “hors-ligne”, c’est-à-dire déconnecté d’internet : indispensable dans le train par exemple ou en cas de mauvaise couverture 3G ! La synchronisation avec les données Jarvis est automatique dès que le réseau est accessible.
- Les données semblent bien protégées (échanges en https et bases de données cryptées sur le serveur).


Nous avons regretté (quelques défauts de jeunesse sans doute) :
- Une aide en ligne légère, pas de contact direct proposé avec un service assistance (pourquoi pas un “chat” aux heures ouvrées ? Au moins un service d’email simple pour demander assistance, et mieux un numéro de téléphone).
- Pas encore de fonction d’export par page ; il aurait sans doute été utile pour de nombreux avocats de pouvoir exporter les données de facturation, de contacts clients, etc, pour pouvoir les traiter dans un autre logiciel. Par exemple, il semble difficile pour l’instant d’interfacer le logiciel avec celui de votre comptable.


Les tarifs :
De gratuit en version très simple jusqu’à 29,90 € au maximum, avec plusieurs paliers intermédiaires. A noter, aucun engagement de durée n’est demandé. Mais bien entendu, en cas de départ, il vous faudra demander un export complet de vos données pour les réimporter dans un autre logiciel (bien valider ce point d’exportation possible avec l’éditeur, comme toujours).
Le tarif est bas, et correspond sans doute à un certain niveau de fonctionnalités : Vous payez pour ce dont vous avez vraiment besoin finalement !
3 mois d’essai gratuits sont proposés.

En savoir plus : www.jarvis-avocats.fr.

[1] CRM : Gestion de la relation clients, plus avancée que la simple fiche Contact.

[2] Ratio évidemment donné à titre d’exemple, faisant allusion à la règle des 20/80...

(Dernière mise à jour de cette page : 25 juillet 2013)
Contact | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

village justice | Avocats, experts | Installation avocats |